SNUipp-FSU Haute-Loire
http://43.snuipp.fr/spip.php?article1932
CTSD du 30 janvier 2018
mardi, 30 janvier 2018
/ snu43

La FSU43 a défendu l’ensemble des écoles concernées. Suite à nos arguments, l’administration est revenue sur certaines mesures envisagées.

Nous demandions depuis longtemps que les élèves d’ULIS soient comptés dans les effectifs de l’école. C’est enfin chose faite !

Les représentantes du SNUipp-FSU43 ont aussi demandé des ouvertures pour les écoles suivantes :
- St Vincent,
- Le Brignon
- Edith Piaf (Le Puy en Velay)
- Vergongheon mat.
- Ste Florine élem.

L’administration a accepté que ces écoles soient rajoutées en observation pour une éventuelle ouverture à la rentrée si les effectifs le justifient.

Voir l’ensemble des mesures arrêtées au CTSD en pièce jointe.

avis proposé par le SNUipp-FSU43 et voté par toutes les organisations syndicales :

TRANSFORMATION DES POSTES D’ENSEIGNANTS SPECIALISES CHARGES DES AIDES A DOMINANTE RELA-TIONNELLE EN POSTE D’ENSEIGNANTS SPECIALISES CHARGES DES AIDES A DOMINANTE PEDAGOGIQUE

La situation actuelle dans les écoles avec les élèves dits « hautement perturbateurs » nécessite la présen-ce d’enseignants chargés de l’aide à dominante relationnelle. Les représentants des personnels au CTSD demandent des départs en formation dans cette option et l’abandon de la mesure qui transforme deux postes d’enseignants spécialisés chargés des aides à dominante relationnelle en postes d’enseignants spécialisés chargés des aides à dominante pédagogique.

Même si nous ne pouvons pas nous satisfaire de la perte de 4 postes pour notre département, nous avons choisi de nous abstenir lors du vote. Le risque que l’administration présente lors d’un prochain CTSD une carte plus défavorable nous a semblé supérieur aux avancées que l’on pourrait attendre.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.