www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : mouvement - permutations 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 décembre 2017

Groupe de travail mouvement du 7 décembre 2017

Un groupe de travail s’est tenu sur le mouvement. Plusieurs points ont été abordés :

• le barème :

Le SNUipp a renouvelé sa demande de suppression de la note du barème. Cela se fera de fait l’an prochain, mais elle est conservée pour cette année. Donc pas de changement, pour le mouvement 2018.

• Postes ASH / CAPPEI :

Nous avons eu droit à une présentation par l’IEN ASH des règles liées au nouveau CAPPEI, à savoir que tout titulaire d’un CAPPEI (ou CAPA-SH ou CAPSAIS) pourra postuler à titre définitif sur tout poste spécialisé ( hors postes à profil type, prison, enseignant référent, coordinateur…). Nous avons demandé la possibilité de fixer des priorités en fonction des options CAPA-SH ou du module de professionnalisation du CAPPEI. Aucune négociation n’a été possible. L’administration reste sur l’application stricte du décret et estime que « les collègues postuleront en identifiant bien les compétences requises » ( des fiches de poste seront éditées…) Nous avons demandé que les collègues qui souhaitent suivre des modules de professionnalisation puissent en bénéficier. L’IEN dit « travailler sur la question avec l’ESPE [qui] est en difficulté de proposition car n’a pas d’idée du volume ». Il a en même temps rajouté que l’administration ne pourrait pas faire face financièrement à un nombre important de demandes.

• TR à temps partiel de droit :

Pour rappel , l’administration refusant l’exercice du remplacement à temps partiel, a pris l’habitude de proposer à ces TR des compléments de service avant le 2ème mouvement en dehors des règles de la CAPD. Pour le SNUipp cette pratique n’est pas la bonne solution : elle prive les TR de leur droit d’exercer leur mission à temps partiel et elle sort du mouvement un nombre important de postes. Les TR doivent pouvoir travailler à temps partiel (de droit ou sur autorisation) mais l’administration n’envisage toujours pas d’évoluer sur la question. Elle s’engage cependant à clarifier le guide du mouvement.

• Ecoles de Brioude :

Suite aux travaux et à la réorganisation des écoles, l’IA nous confirme qu’il s’est « engagé à ne pas ôter de moyens ». Pour justifier cela, il nous explique qu’il doit mettre en œuvre la politique générale du ministère : CP ou CE1 à 12, ouverture d’un UPE2A pour l’accueil des migrants, développer l’accueil des 2-4 ans avec la création d’un « pôle maternelle » sur le bassin de vie. Il nous confirme également qu’il n’y aura que 2 écoles (au lieu de 6 actuellement), donc 2 directions. Cette explication nous inquiète fortement car il est peu probable, avec ce projet, que tous les collègues de Brioude retrouvent un poste dans une école de la ville. Nous avons par exemple relevé qu’un poste « UPE2A » était un poste à profil (avec entretien) ce qui ne laisse aucune place à la priorité dont les collègues bénéficient pour retrouver un poste sur la commune. La création d’un pôle maternelle dans le bassin de vie (sorte de RPI maternelle) risque de mettre en difficulté les écoles des alentours. Ce concept reste encore très flou. L’administration a bien insisté sur le fait que rien n’est encore décidé mais a confirmé que dans cette éventualité tous les collègues n’étaient pas assurés de retrouver un poste dans une des écoles de Brioude. Nous avons demandé la tenue d’un GT sur cette question après la carte scolaire.

• Echanges de services

Ils ne seront acceptés qu’à titre exceptionnel et uniquement entre des fonctions similaires. (pas d’échange adjoint-TR ou adjoint-directeur…)

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.