www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : CHSCTD  / les comptes-rendus 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 juin 2016

CR du 29.06.2016

1. Les différents projets individualisés

les PAI Le médecin scolaire rappelle que les PAI (Projet d’accueil individualisé) sont établis sous la responsabilité du chef d’établissement. Si l’enfant a une pathologie commune le médecin de famille peut prescrire le PAI et le renouveler. Si l’enfant est atteint d’une pathologie plus rare, le médecin scolaire doit le rencontrer.

La mairie et les différents intervenants des TAP doivent être mis au courant. Les enseignants doivent donc suivre les indications du PAI en cas d’administration de médicaments. Les familles sont chargées de vérifier les dates de péremptions des différents produits.

les PAP les PAP concernent les enfants ayant des troubles d’apprentissage. Ils prennent en compte les différents intervenants autour de l’enfant (orthophonistes, ergothérapeutes...)

les PPRE Les PPRE sont des projets pour l’enfant au sein de l’école. Ils sont établis par l’enseignant.

les PPS Les PPS sont toujours en lien avec la MDPH.

2. Manque de médecins scolaires

Il y a 1,5 postes de médecin scolaire sur le département. Les personnels enseignants devraient être soumis à une visite médicale tous les 5 ans. Dans les faits 460 collègues attendent toujours d’être appelés.

3. Protections fonctionnelles

Ce trimestre, cinq enseignants du département se sont vus obligés de demander une protection fonctionnelle suite à des menaces de parents ou des comportements déplacés de la part d’élèves. Dans tous les cas les Inspecteurs soutiennent leur personnel.

Le DASEN explique qu’il a déscolarisé certains enfants afin de protéger les enseignants et leur classe. Il ne s’agit que de suspension temporaire. Il faut que des projets soient menés pour ces enfants. Nous déplorons le démantèlement des parcours spécialisés et des aides apportées aux enseignants (ITEP, EREA, RASED...)

Mr Semeraro affirme que son objectif est de reconstruire les Réseaux d’aide mis à mal ces dernières années.

4. Restructuration des écoles de Brioude

Le 7 avril dernier le CHSCT s’est rendu à Brioude pour étudier les conditions de restructuration des 6 écoles publiques. L’architecte du projet avait été invité mais il ne s’est pas présenté.

Le Préfet (Représentant de l’Etat) est favorable à ce projet. Ces travaux représentent une sommes colossale ( Plus d’un million d’euros de subventions au titre de la DETR) et mettent à mal les écoles publiques du brivadois.

Selon les prévisions, les 6 sites comptent environ 530 élèves aujourd’hui. Les prévisions pour la rentrée prochaine seraient de 438 élèves, soient une perte de plus de 90 élèves.

Le DASEN déplore cette fuite d’élèves. Dans ce contexte il n’y aura pas de fermeture de postes à Brioude pour la rentrée prochaine. Mais qu’en sera-t-il dans deux ans ?...

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.