www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : commissions paritaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2017

CAPD du 16 juin 2017

Initialement prévue hier, mais reportée pour cause d’intempéries, la CAPD s’est tenue ce matin.

En déclaration préalable, le SNUipp-FSU43 est revenu sur les refus de temps partiels sur autorisation et sur le refus de l’administration de laisser les collègues TR à temps partiel de droit sur leur poste. (voir pièce jointe)

• promotions à la hors classe

747 collègues étaient promouvables, 41 ont été promus. (vois pièce jointe) L’inspecteur d’académie a fait part aux représentants du personnel de son choix de « reporter » la promotion d’une collègue, hors de tout cadre règlementaire. Les organisations syndicales ont donc voté contre la liste proposée par celui-ci. Tous nos syndiqués promus ont été informés personnellement.

• recours temps partiels :

14 collègues ont déposé un recours et saisi la CAPD. Avant d’étudier chacun des cas, la secrétaire générale a rappelé que le seul critère sur lequel s’appuie l’administration pour ses décisions est l’organisation du service. Cependant, elle a un « regard particulier » sur certaines situations : acceptation d’un 50%, critères médicaux, personnel sortant d’un temps partiel de droit pour enfant de moins de 3 ans, reconversion professionnelle.

L’inspecteur d’académie a ajouté que notre département était « plutôt bienveillant » et qu’il « essayait de faire au mieux » compte tenu des contraintes budgétaires.

AU final, seul 3 demandes de recours ont obtenu satisfaction. Pour les 11 autres, l’administration a proposé de maintenir sa position. Le SNuipp-FSU43 a voté contre à chaque fois.

• Inéat/exéat :

Une collègue rejoint le Puy de Dôme.

• Question diverse : remplacement

Le SNUipp-FSU43 a demandé un état des lieux du remplacement. Pourcentages (ministériels) à l’appui, l’administration nous a démontré que la situation s’était améliorée cette année. Il n’y a eu « que » 1974 absences non remplacées en 2016-17, contre 2794 en 2015-16. L’inspection constate que les efforts consentis, notamment avec le refus de certains temps partiels sur autorisation commencent donc à porter leurs fruits.

Pour autant, cette amélioration n’est guère visible dans nos écoles !

 

Répondre à cet article

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.