www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : ASH - RASED 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 mars 2017

Les nouveaux psychologues de l’Education nationale réunis à Chadrac le mardi 14 mars à l’appel de l’AFPEN, de l’ACOP-F et du SNUipp FSU 43.

plus de trente psychologues de l’Éducation nationale des Académies de Clermont, Lyon et Grenoble se sont donnés rendez-vous à la MPT de Chadrac ce mardi 14 mars pour une journée de travail collectif
JPG - 18.5 ko
chadrac

Cette année 2017 voit la création d’un nouveau corps de personnels de l’Éducation nationale, celui des psychologues de l’Éducation nationale (PsyEN). Les psychologues scolaires et les conseillers d’orientation-psychologues vont désormais appartenir au même corps et devenir les nouveaux PsyEN. Cette réforme, issue de revendications vieilles de plusieurs décennies, vient couronner un combat mené sans relâche par le SNUipp FSU et le SNES FSU. Certains aspects restent à régler (indemnités, obligations de services...), la vigilance des collègues doit donc se maintenir pour soutenir la pression sur le Ministère et pour ainsi continuer à avancer positivement.

Un récent rapport rédigé par la pédopsychiatre Marie Rose Moro et l’inspecteur d’académie Jean-Louis Brisson soulignait une carence réelle :« On ne peut que le déplorer mais, à ce stade, tous les personnels du système éducatif officiellement désignés pour exercer des missions de psychologues sont davantage sollicités pour réguler le système lui-même que pour analyser les problèmes psychologiques des élèves ». Aussi, il a été décidé de repenser les missions de ces personnels pour répondre aux besoins croissants des élèves et de leur famille tant au niveau des différentes formes de souffrances psychiques qu’au niveau de la nécessité de penser l’avenir scolaire et en gérant l’anxiété qui peut aller avec.

Dès cette année, 300 postes sont ouverts au nouveau concours. Les titulaires d’un master de psychologie (ou en cours de validation de celui-ci) peuvent candidater. Une formation spécifique, à bac+6, d’une année en tant que psyEN stagiaire, permettra une entrée progressive dans le métier.

Pour intégrer ces évolutions, penser les pratiques professionnelles, plus de trente psychologues de l’Éducation nationale des Académies de Clermont, Lyon et Grenoble se sont donnés rendez-vous à la MPT de Chadrac ce mardi 14 mars pour une journée de travail collectif : une demi-journée consacrée à la thématique des troubles du spectre autistique avec l’intervention d’une psychologue clinicienne du Centre Ressource Autisme d’Auvergne suivi d’un après-midi pour questionner l’évolution de la profession avec la présence de la présidente de l’ACOP-F (Association de conseillers d’orientation – Psychologue - France), Sylvie Amici, qui a participé aux négociations ministérielles qui ont abouti à la création du corps des PsyEN.

Cette journée répond à un besoin de formation continue exprimé par les collègues PsyEN alors que l’administration n’offre toujours aucun plan académique de formation pour la profession. Comme pour les enseignants, la carence est aussi réelle chez les psychologues ; rappelons que les personnels enseignants des pays de l’OCDE ont en moyenne 8 jours de formation par an, alors que ce n’est que 3,5 jours en France !

NB : Évolution statutaires des psychologues scolaires : un droit d’option entre intégration ou détachement dans le nouveau corps des PsyEN s’exerce du 1er mars au 31 mai 2017 pour les psychologues scolaires en poste. L’administration doit faire un recensement nominatif des PE psy, un suivi des réponses et des relances dans la période des 3 mois. (Plus d’infos sur le BO du 2 mars 2017)

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.