www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 février 2017

CTSD Carte scolaire du 3 février 2017

Carte scolaire : les mesures prises au CTSD de vendredi 3 février

Le CTSD carte scolaire s’est tenu cet après-midi. 32 écoles ont fait l’objet d’une étude. Cependant, dans les documents de travail , 23 autres écoles apparaissent sous l’intitulé : « autres situations pouvant faire l’objet d’une mesure » : sur ces situations l’IA nous a annoncé qu’il n’y aura aucune mesure, nous précisant qu’il s’agissait surtout de mettre en avant ces nombreuses écoles qui restaient ouvertes grâce à l’accueil des élèves de moins de 3 ans !!! ( lire à ce sujet la declaration du SNUipp) L’IA convient que notre département avait l’habitude de noter ses propositions sur le document transmis aux organisations syndicales. Mais il refuse tout d’abord de s’engager sur une telle présentation puis accepte d’en faire l’essai l’an prochain.Il craint les fuites dans la presse. Quant à la liste complémentaire des "situations à surveiller", il le ferait dans un souci de transparence et de dialogue. En séance, L’IA a fait le choix d’ “ étudier” uniquement les situations pour lesquelles il avait prévu (et finalement décidé) une mesure : une conception originale du dialogue et du respect des représentants du personnels…

Le SNUipp-FSU est intervenu tout au long du CTSD pour défendre les écoles.

A l’issue du CTSD, l’IA nous annonce les mesures suivantes :

Le Puy nord :

- La Chaise Dieu : pas de mesure ; situation écartée par l’IA donc pas étudiée

- Espaly Saint Marcel maternelle : -1 poste et - 0,25 décharge (Le SNUipp-FSU a défendu la création d’un demi poste pour répondre à la pression du privé et permettre à cette école de continuer à accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Intervention aussi pour dire que la mesure est précipitée)

- Saint Pal en Chalecon :pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Saint Paulien : -1 poste et - 0,25 décharge (la concurrence avec l’école privée a cependant été avancée. Les chiffres de l’école maternelle ne sont pas en baisse : il y a un vivier pour les années à venir.) On constate malgré tout une baisse démographique ; moins de familles s’installent sur la commune et inscrivent leurs enfants.

-  RPI Allègre – Monlet : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée Le Puy Sud :

- Brives Corsac (élem) : -1 poste (Le SNUipp-FSU est revenu sur la difficulté pour l’école de connaître de façon précise le nombre d’élèves de CP car ils se répartissent sur deux écoles élementaires . On n’est pas loin du seuil : là encore, la mesure est trop hative...)

- Le Puy Guitard : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Le Puy Jeanne D’Arc : Blocage à la fermeture ( échanges IA/ mairie en cours) l’IA a rencontré le maire et veut faire une "vraie petite école neuve", avec un autre calibrage ( 4 classes ). Il maintiendra les classes si le maire envisage des travaux, sinon, l’avenir de cette école est menacé. (Le Snuipp a demandé d’attendre la fin de l’échange avec la mairie avant d’envisager une mesure de carte scolaire).

Yssingeaux :

- Lavoute s/Loire maternelle et Lavoute s/Loire maternelle : une fusion des écoles avec la fusion des directions. Fermeture de 4 classes , ouverture de 4 classes. Une seule direction : 1 décharge 0,25 pour la collègue la plus ancienne.

- Rosières : fermeture du 0,5 poste provisoire accordé à la rentrée : la fermeture d’une classe en septembre dernier a, comme annoncé, profité au privé)

- St Martin de Fugères : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée. Le demi poste est maintenu .

- Tence : -0,5 poste : le demi poste créé l’an passé avait permis de sauvegarder un service public de qualité face la très grande concurrence du privé ; ce choix est aujourd’hui abandonné.

- Yssingeaux : +1 poste pour l’ accueil des migrants.

- St Hostien : la situation de cette école a été défendue par le SNUIPP-FSU mais aucune ouverture décidée.

Brioude :

- Bournoncle : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude V. Hugo (maternelle) : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude J. Ferry (élem.) : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude Jean Pradier (maternelle) : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude Jean Pradier (élem.) : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude Borie d’Arles mat. : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Brioude Borie d’Arles (élem.) : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Chassagnes et Mazeyrat Aurouze : création d’un RPI et perte -1 poste (1 classe à Chassagne et 1 à Mazeyrat)

- Paulhac : pas de mesure ; situation écartée par IA donc pas étudiée

- Siaugues et Vissac–Auteyrac : : création d’un RPI et perte -1 poste

- Vergongheon élem : pas de mesure , l’IA ne comptabilise pas les enfants de 2 ans pour faire une ouverture

- Villeneuve d’Allier : fermeture du 0,5 poste et +1 poste ( effectif au dessus du seuil d’ouverture , le SNUipp a demandé l’ouverture d’un poste entier pour cette école)

- Le Snuipp a demandé également une ouverture de classe pour l’école de Saint Beauzire (commune qui possède une CDO « Centre d’Accueil et d’Orientation) et la création d’un poste UP2A sur le brivadois. En réponse, l’IA propose d’accueillir les migrants dans les écoles de Brioude pour faciliter leur integration. Les demandes n’ont pas été satisfaites.

Monistrol s/Loire :

La baisse démographique dans l’est du département est une réalité, mais elle ne justifie pas des fermetures aussi nombreuses : le SNUipp a argumenté pour la défense de ces écoles (la concurrence avec l’école privée, l’accueil des enfants du voyage, la proximité du seuil, ...)

- Aurec s/Loire (élem.) : - 1 poste (alors que l’ecole accueille de nombreux élèves en difficulté et que l’équipe a monté un projet PDMQDC auquel l’IA n’a pas donné suite)

- Bas en Basset maternelle : - 0.5 poste, alors que le SNUipp-FSU avait demandé le maintien du ½ poste tous les matins, même les mercredis).

- Pont Salomon élem : -1 poste (alors que la maternelle a connu d’importants problemes de locaux et a dû s’installer dans le centre de loisirs. Jolie marque de soutien..)

- St Didier en Velay élem : -1 poste (la fermeture est précipité, des logements sociaux vont être livrés dans les mois à venir et les prévisions sont seulement à 5 en dessous du seuil, l’école a déja subit une fermeture l’an passé et l’école privée est juste en face

- Ste Sigolène élem : -1 poste

L’IA annonce que la convention pour un aménagement durable des territoires scolaires de la Haute Loire entre la Rectrice Académique de Clermont Ferrand et l’Association des Maires de Haute-Loire doit éviter à notre département de perdre 9 postes.

MAIS en compensation, l’I.A doit créer 9 postes dans le cadre des mesures de carte scolaire :

Dans les faits, l’IA ferme 10 postes (en réalité 11 mais ramené à 10 par l’ouverture de Villeneuve d’Allier) et il en ouvre 10.

• + 4 postes de TR (notamment pour assurer des décharges de direction) • + 1 poste de TRFC • + 1 poste migrants à Yssingeaux • + 1 poste école du numérique • + 0,5 poste conseiller prévention • +0.5 poste PDMQDC à Siaugues • +0.5 poste PDMQDC à Vals la Fontaine • +1,5 poste IEN (le SNUIpp s’est étonné de voir des moyens d’enseignants servir à l’ouverture d’un poste d’IEN !!! L’IA répond que c’est aujourd’hui possible de prendre sur des moyens propres pour faire ce type d’ouverture. L’administration trouve des solutions pour s’adapter à la pénurie de moyens... C’est la première fois qu’une telle mesure est prise !!!!

La carte scolaire ne nous satisfait pas, les moyens sont insuffisants , la concurrence du privé n’est pas prise en compte, certaines mesures sont précipités au vu des effectifs et la creation d’un poste d’IEN est peut-être justifiée mais nous n’acceptons pas de devoir fermer 1,5 classe pour l’obtenir ! Le SNUipp a donc voté contre les mesures prises lors de ce CTSD.

Ces mesures devront être confirmées au CDEN du 10 février les représentants SNUipp au CTSD Jacqueline Royet, Nathalie Rumberger, Nadège Vaillant

 

3 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.