www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er février 2016

PPMS : halte à la surenchère !

On ne compte plus les circulaires concernant la sécurité des écoles. Lundi, les directeurs ont reçu une énième circulaire faisant référence à trois autres circulaires plus une annexe concernant l’archivage des PPMS.

Cette dernière semble tout droit issue d’un film d’espionnage. A sa lecture on se demande réellement si les responsables du ministère ne vivent pas dans un monde parallèle.

Il est effet indiqué que « les PPMS contiennent des informations qui, utilisées par des personnes malintentionnées, pourrait constituer des risques très importants, tant pour la sécurité des personnes que pour le fonctionnement des établissements scolaires. »

Il est également rappelé un certain nombre de « consignes d’hygiène informatique lors de la manipulation de ces documents », comme par exemple que « les PPMS doivent être sauvegardés en au moins deux lieux sûrs avant qu’ils ne soient déposés sur la plateforme et ne doivent pas être conservés durablement sur le poste de travail » ou encore « pour les postes mobiles, on ne doit utiliser les réseaux sans-fils que s’ils sont sécurisés de manière satisfaisante ». On pourrait croire que les écoles sont devenues des bases militaires ultra-sensibles ou des centrales nucléaires. Pourtant le PPMS n’a rien d’un document classé secret-défense, puisqu’il ne recense que des informations comme les fréquences locales de Radio France et le nom des personnels chargés, en cas de crise, de couper les circuits et gérer les communications….

Que les équipes réfléchissent à des lieux de confinement et que quelques personnes sachent où se trouvent les vannes de gaz et l’arrêt de la ventilation, pourquoi pas. Encore faut-il que la mairie, responsable des locaux, ait fourni les informations nécessaires... Mais surtout, les collègues chargés de la direction d’école ne sont pas des professionnels de la sécurité ni des experts informatiques. Leur mission est avant-tout éducative et centrée sur les apprentissages. Ils ont d’autres préoccupations que de remplir et re-remplir des documents dont l’efficacité face à des illuminés ou une catastrophe majeure reste toute relative.

Le SNUipp-FSU 43 s’adressera à l’IA lors du CT du jeudi 4 février pour que ces innombrables injonctions concernant la sécurité cessent et que l’administration remette les pieds sur Terre…

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.