www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 juin 2015

Projet de mouvement : malgré les sermons du SE-UNSA, le SNUipp continuera à défendre la transparence

Le SNUipp-FSU 43 a pour habitude de ne pas commenter les positions ou actions des autres syndicats et de ne pas répondre aux sympathiques remarques qui sont faites sur les siennes.

D’abord parce que cela affaiblit le mouvement syndical et donc la profession et que nous préférons consacrer notre énergie à la transformation de l’école et la défense de ses personnels. Ensuite parce que nous estimons que chaque organisation est libre de défendre son projet syndical même si nous ne le partageons que partiellement ou pas du tout. Enfin parce que nous pensons que les collègues sont largement capables de se faire leur propre avis et qu’ils n’ont pas besoin qu’on leur dicte ce qu’ils doivent penser des autres.

Nous n’avons jamais répondu au SE-UNSA quand, par exemple, il s’attribue le mérite exclusif des maigres avancées récentes en termes de salaires (ISAE) ou de conditions de travail (décharges de direction), quand il annonce des victoires imaginaires à la veille des élections professionnelles (augmentation de l’ISAE) ou quand il appelle explicitement à ne pas participer aux grèves lancées par le SNUipp.

Mais en suggérant aux collègues dans sa lettre aux écoles de porter plainte contre le SNUipp-FSU 43 et en les assurant de son soutien dans cette démarche, le SE-UNSA 43 vient de franchir la ligne rouge. Nous sommes profondément attristés que le syndicat avec qui nous partageons un ancêtre commun (la FEN) soit tombé aussi bas.

Que le SE-UNSA, sous couvert d’une hypocrite « bien pensance », veuille préserver son fond de commerce en monnayant les informations transmises par l’administration contre des cotisations syndicales, libre à lui. Mais nous n’acceptons pas qu’il nous donne des leçons de morale, nous menace et nous fasse passer pour des délinquants.

Dans tous les départements le SNUipp publie des projets de mouvement anonymé. Depuis de nombreuses années le SNUipp 43 publie également ce type de document sans que l’administration ni aucun collègue personnellement ne nous le reproche.

Oui, le 1er mouvement c’est le 9 juin à l’issue de la CAPD. Oui, il y aura des corrections par rapport au projet (c’est le rôle de la CAPD), nous l’avons écrit rouge sur blanc.

Mais nous ne sommes pas des partisans du « dormez tranquilles, le syndicat s’occupe de tout ».

Le SNUipp défend l’équité et la transparence. Au delà de l’aspect utilitaire pour la détection d’éventuelles erreurs, la publication du projet de mouvement anonymé nous paraît être un élément indispensable au respect et à la compréhension des règles du mouvement. La règle doit être la même pour tous et les personnels ont le droit de savoir pourquoi ils ont obtenu tel vœu et pas tel autre. Par ailleurs, nous n’avons pas distingué l’origine des priorités qui ont permis d’obtenir certains postes. Et si le SE-UNSA veut lancer une campagne pour changer le regard de la société sur le handicap, nous sommes partants.

« Et pour terminer de façon plus triviale », nous serions curieux de savoir si « l’intégrité » du SE-UNSA 43 ira jusqu’à proposer son soutien aux collègues du Puy de Dôme souhaitant aller en justice contre la section départementale du SE-UNSA 63 qui publie sur son site internet les résultats du 1er mouvement avec les noms, les barèmes et même le numéro de vœu de chaque collègue...

Le projet reste consultable via l’interface e-mouvement SNUipp-43

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.