www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Haute-Loire

Vous êtes actuellement : CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 mars 2013

CAPD du 21/03/13

permutations , CAPA-SH , liste d’aptitude directeur , etc...

• Permutations Nationales : résultats

8 collègues quittent le département (18 avaient fait acte de candidature) : 3 pour le Puy de Dôme, 2 pour le Vaucluse, 1 pour la Creuse, 1 pour la Savoie et 1 pour la Vendée. Ces départs sont compensés par 8 entrées.

Le SNUipp/FSU a déploré une nouvelle dégradation de la situation : seuls 21 % des enseignants du 1er degré ont obtenu satisfaction sur l’un de leurs voeux contre 25 % l’an dernier et 46 % en 2004, sur le plan national ! Pour entrer en Haute Loire, 66 demandes en voeu n°1 avaient été formulées. Le SNUipp/FSU a demandé un engagement plus ferme au ministère, que des directives écrites et claires soient données aux DASEN pour régler dès maintenant le plus possible de situations. Il intervient à nouveau pour obtenir des garanties avant le début des phases d’ineat/exeat.

• Demandes pour départ en stage CAPA-SH

Malgré des besoins pour pourvoir des postes dans l’ASH, le dispositif d’accompagnement proposé par l’administration reste inchangé : quelques journées à l’inspection académique, des aides ponctuelles et limitées de "personnes ressources". Bilan : une seule candidature !! Et encore, cette collègue, intéressée par l’option "E" ou "G" n’a pas été retenue, l’administration étant en attente d’un nouveau texte précisant l’évolution des missions des RASED.

Le SNUipp/FSU avait demandé à avoir un état précis des postes occupés par des non titulaires : l’administration n’a fourni aucun document. Le SNUipp/FSU avait aussi demandé que nous soit communiqué le résultat de l’évaluation de cet accompagnement par les candidats eux mêmes. L’administration a minimisé les manques et les insuffisances pourtant clairement affirmés : beaucoup de travail pour assumer une classe et l’élaboration d’un mémoire et moments de formation largement trop courts. Pour le SNUipp/FSU, l’absence de candidats suffit à démontrer l’indigence et l’inadaptation de ce dispositif.

• Liste d’aptitude de directeur

51 candidats, 50 ayant été validés, 1 collègue évincée.

Le SNUipp/FSU a rappelé son opposition à l’existence de cette liste d’aptitude et demandé que notre collègue soit intégrée. L’administration a refusé. Pourtant, rien ne s’opposera à la nomination de cette collègue sur une direction à l’issue du second mouvement. Ce jour là, l’administration fera valoir "l’intérêt du service" et que tout poste doit être pourvu ! Elle n’est pas à une incohérence près !

• Liste d’aptitude à l’intégration dans le corps des PE

1 seul institueur a demandé son intégration, il n’en reste désormais que 8 dans le département.

• Congés de formation professionelle

Le contingent pour le département se maintient à 36 mois. Ont obtenu un congé :
- Perret Sébastien
- Locussol Caroline
- Morainville Laétitia
- Gibert Isabelle
- Guillaud Anne Carine

Reynaud Béatrice ne pouvant obtenir la totalité demandée de son congé, se voit proposer une durée inférieure. En cas de refus, ces 2 mois seront redonnés équitablement à Locussol Caroline et Morainville Laétita (1 mois chacune), celles-ci ayant obtenu une durée inférieure à leur demande.

• Temps partiel

La DASEN a enfin publié la circulaire "temps partiel" mardi 19 mars. Compte tenu de la mise en place de la nouvelle semaine semaine scolaire, la lecture en est très complexe. Les organisations ont noté des insuffisances et des points de rédaction qui demandent à être précisés. Des modifications vont être apportées dans les jours qui viennent. Si vous êtes concernés, surveillez le site de l’IA et n’hésitez pas à nous contacter.

Cette mise en place à géométrie variable de l’organisation de la semaine, risque de donner prétexte à la DASEN pour restreindre un peu plus l’accès au temps partiel. Le SNUIpp/FSU sera vigilant.

• Situation à l’EREA

Suite à un nouvel incident à l’EREA de Brioude, se trouve posé le problème de l’affectation et du remplacement sur des postes difficiles notamment en établissements spécialisés.

Le SNUipp/FSU a demandé à l’administration les propositions concrètes qu’elles comptaient enfin mettre en oeuvre pour règler ces situations régulièrement problématiques. L’IEN ASH a répondu que les TR devaient assumer tous les remplacements y compris dans l’ASH et qu’un guide était à l’étude !!! Il va sans dire que cela va grandement aider à résoudre ces difficultés persistantes !! Le SNUipp/FSU condamne cette attitude indigente. Cette situation n’est que le résultat de suppressions de postes dans ces établissements ayant réduit l’encadrement auprès d’un public de plus en plus difficile, d’une dégradation des conditions matérielles (hébergement, restauration...). Seule, une augmentation du nombre de personnels (enseignants, éducateurs..) et une formation de ceux-ci peut permettre une amélioration.

• modification de la bonification accordée au barème pour T1/T2 occupant 2 ans un poste en établissement spécialisé

Le SNUipp a proposé et obtenu que cette disposition qui concernait jusqu’à maintenant les T1 et T2 (3 points comptant dans le barème du mouvement) soit étendue aux T3. Celle-ci pourrait contribuer à stabiliser de jeunes collègues, souvent nommés d’office en T2 sur ces postes difficiles, s’ils exercent 2 années consécutives.

Les élues à la CAPD Murielle BELLON Babette ROUX

 

3 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp FSU43 maison des syndicats 4 Rue de la Passerelle 43000 LE PUY EN VELAY .
Ecrire au webmestre
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Haute-Loire, tous droits réservés.